dimanche 12 octobre 2014

Les plus grands dinosaures sauropodes de la planète



C'est parmi les sauropodes* que l'on trouve les espèces terrestres les plus grandes, hautes et lourdes que la Terre ait jamais vu. Le record officiel appartient à un diplodocus de 26 mètres, mais l'on estime que des Argentinosaurus ou des Amphicoelias fragillimus auraient pu dépasser les 40 mètres...
* précisément, sous-ordre sauropodomorphae

Récemment, la photo d'un paléontologue étendu près d'un fémur fossilisé de plus de 2 mètres, recueilli en Argentine, a fait sensation dans les médias. A partir de ce fémur, l'estimation d'un dinosaure gigantesque de 40 mètres de long, de 20 mètres de haut et pesant au bas mot 77 tonnes, a fait le tour de la planète.

Il ne s'agit pourtant que d'un morceau ne permettant absolument d'évaluer correctement la taille de l'animal qui le portait : les fémurs des brachiosaurus, par exemple, et dont le plus grand spécimen connu mesurait 24 mètres de long, atteignaient également les 2 mètres, tandis que d'autres espèces plus longues comportaient des fémurs notablement plus petits.

En fait, lorsque l'on évoque la taille des sauropodes, il faut bien garder à l'esprit que la majeure partie en est constituée par le cou, et la queue, exceptionnellement longue, par exemple, chez les diplodocus, par rapport à leur propre corps, ou par rapport à celles d'autres sauropodes. Et malheureusement, trouver des restes fossiles entiers d'aussi anciens animaux se révèle particulièrement difficile.

Officiels

Le plus lourd et plus haut dinosaure dont la fossile quasi-entier a été retrouvé, est un exemplaire de Giraffatitan, découvert vers 1910 en Tanzanie, qui atteignait 12 mètres de haut, et pesait probablement de 30 à 37 tonnes. Ses restes reconstitués sont désormais exposés au Musée Humboldt à Berlin.

Le plus grand fossile quasi intact est celui d'un diplodocus, découvert au Wyoming au début du 20è siècle, et reconstitué au Museum d'Histoire Naturelle Carnegie de Pittsburgh. La taille de cet animal atteignait 26 mètres, et d'autres os de diplodocus, comparé à ceux du spécimen de Pittsburgh, montre que les diplodocus pouvaient atteindre une longueur de 27 à 29 mètres.

Estimations

Les Titanosauridae, qui ont remplacé au crétacé les diplodocidae du Jurassique, sont connus pour être les dinosaures les plus grands et gros que la Terre ait porté, mais les caractéristiques des spécimens les plus exceptionnels sont cependant souvent estimés à partir de restes non-complets, comparés à d'autres espèces, ou à d'autres spécimens complets de la même espèce, mais aux caractéristiques moyennes.

Parmi les plus gros et grands, on trouve :
  • les Supersaurus, avec un coup très long, et très similaire en forme globale, aux apatosaures, dont 2 spécimens découverts en 1972 au Colorado puis 1996 au Wyoming, suggèrent que ce diplodocidae aurait pu atteindre 34 mètres de long, pour une masse évaluée à 35, voire 40 tonnes. Ce dinosaure vivait il y'a environ 150 millions d'années.
  • Les Argentinosaurus, qui vivaient il'y environ 95 millions d'années, et dont des restes ont été découvert en 1987 en Argentine. Une reconstitution en a été faite au Musée Carmen Funes, et dont la taille atteint 39,7 mètres. On estime que ce dinosaure aurait pu dépasser les 40 mètres de long, pour un poids de 70 à 90 tonnes (une estimation à 110 tonnes ayant été formulée).
  • Les Bruhathkayosaurus dont un tibia de 2 mètres (29% plus grand que celui des argentinosaurus) ainsi que d'autres pièces, ont été décrites en 1989, pourraient être les plus gros dinosaures connus, atteignant 40 à 44 mètres de long pour un poids gigantesque de 175 à 220 tonnes! Néanmoins, les restes ayant été perdu, ces estimations sont largement controversées. Des estimations ultérieures le placent à environ 35 mètres, pour un poids de 120 à 140 tonnes.
  • Les Sauroposeidons seraient les plus hauts dinosaures, pouvant élever leur tête à plus de 18 mètres du sol! Des restes retrouvés en Oklahoma en 1994 suggère que leur cou atteignait 12 mètres. Les Giraffatitans mentionnées plus hauts, auraient à peine été capables de monter leur tête à 13 mètres du sol.
  • Amphicoelias fragillimus, beaucoup plus allongé, avec une queue très longue (comme les diplodocus) pourrait avoir atteint 58 mètres de long, ce qui en ferait le plus grand des dinosaures, et peut-être le plus grand animal de tous les temps. Une vertèbre de 1,5 m de haut et de 2,7 m de large et 3 autres os (dont une partie de fémur), découverts en 1877 mais malheureusement détruits ou perdus depuis, sont à l'origine de ces estimations. Cependant, une longueur approchant les 60 mètres reste une évaluation, elle aussi, très controversée.