vendredi 17 octobre 2014

Le plus grand nuage d'eau de l'univers



En 2011, des astronomes ont fait la découverte surprenante d'un gigantesque nuage d'eau entourant un quasar, contenant pas moins de 140 000... milliards de fois toute l'eau de tous les océans de la planète. Plus de 4000 fois la totalité de la vapeur d'eau, en fait, que l'on peut trouver sous forme équivalente dans toute notre galaxie.

Cet énorme nuage stellaire (on parle de nuage moléculaire) entoure un quasar (dont l'origine est un trou noir supermassif) distant de 12 milliards d'années-lumière, indiquant que l'eau était déjà présente dans l'univers, 1,6 milliard d'années après sa naissance.

Les quasars sont les objets les plus lumineux, les plus puissants et les plus énergétiques de l'univers. Ils sont alimentés par d'énormes trous noirs qui aspirent les gaz et la poussière environnante, lesquels tombent vers le trou noir en tourbillonnant à une vitesse astronomique, générant ainsi d'énormes quantités d'énergie dont une partie est recrachée vers l'espace extérieur. 

Le quasar nommé APM 08279+5255, autour duquel évolue le gigantesque nuage, abrite un trou noir 20 milliards de fois plus massif que notre soleil, et produit autant d'énergie qu'un million de milliards de soleils, ce qui le classe par ailleurs comme l'un des objets les plus puissants (émetteur d'énergie) de l'univers.

Les nuages d'eau spatiaux semblent avoir peuplé l'univers relativement tôt, et s'il n'est pas réellement surprenant d'en trouver d'aussi anciens, la taille du nuage, elle, est plutôt étonnante : APM 08279+5255 contient en fait à lui seul, 4000 fois plus de vapeur d'eau que... dans toute notre galaxie, la Voie Lactée. Cela dit, la majorité de l'eau présente dans notre galaxie, l'est sous forme de glace. Le nuage est, dans l'état actuel de nos connaissances, le plus grande masse d'eau que l'on connaisse dans l'univers.

La vapeur d'eau est distribuée autour du trou noir massif, dans une région qui s'étend sur des centaines d'années-lumière : le nuage est en fait 300 milliards de fois moins dense que l'atmosphère terrestre, et n'atteint une température que de -53°Celsius, ce qui pourrait sembler très froid et très dispersé... Pourtant, cela signifie que le nuage est cinq fois plus chaud et de 10 à 100 fois plus dense que ce que l'on observe typiquement dans les galaxies comme la Voie Lactée.

Ce nuage représente peut-être également le plus grand garde-manger de l'univers : les mesures de la quantité de vapeur d'eau et d'autres molécules, comme le monoxyde de carbone, suggèrent qu'il y'a assez de gaz pour alimenter le trou noir jusqu'à ce qu'il multiplie par six fois sa taille "actuelle" (la taille, qu'il avait il y'a 12 milliards d'années, quoi). Les miettes de gaz qui subsisteront pourraient se condenser en étoile, ou être éjectées vers l'espace interstellaire par le quasar.

NASA. Astronomers Find Largest, Most Distant Reservoir of Water. 07.22.11