vendredi 12 septembre 2014

Record de victoires sur le Tour de France... et de victoires annulées



Lance Armstrong, c'est un brin d'histoire du Tour de France à lui tout seul. Entre 1999 et 2005, ce champion (factice?) aura gagné pas moins de 7 Tours d'affilé, avec un bon pactole à la clé. Cela n'aura néanmoins pas duré, puisque ces victoires lui ont été retirées par l'Union Cycliste Internationale en 2012. Armstrong n'aura malheureusement plus l'occasion de concourir au record de victoires annulées, puisqu'il est radié à vie!

Si 4 vainqueurs du Tour de France avaient déjà pu, auparavant, ravir 5 victoires (Anquetil, Merckx, Hinault, Indurain), rarement cela ne s'était fait sur 5 années de suite. Sur ce constat, on peut reconnaître que Lance Armstrong aura su dominer totalement le Tour dans le début de ce millénaire, en reportant consécutivement 7 victoires, dont l'éclat fut renforcé par le fait qu'ayant déclaré un cancer du testicule droit en 1996, Armstrong concourait, suite à une ablation de l'organe responsable, avec deux fois moins de panache que ces adversaires. Il paraissait néanmoins toujours frais sur sa selle, remportant à l'occasion de ces 7 tours, plus de 20 victoires d'étapes.

C'est surtout à partir de 2010 que les fesses du coureur commence à chauffer, lorsqu'un ancien coéquipier avoue son dopage et celui de ses collègues. Dans les années qui suivent, La descente est rapide et le coureur se voit retirer de nombreuses distinctions, aussi bien sportives (victoires dans le Tour, étapes et contre-la montre, victoires de championnat) que culturelles. Il est ainsi l'un des rares décorés de la Légion d'honneur à s'être vu dépouillé de cette récompense, à l'instar de Maurice Papon ou du policier trafiquant d'arme J-C Labourdette.