lundi 29 septembre 2014

Le plus grand virus connu (génome au plus grand nombre de paires de bases)



Les Pandoravirus, dont on connaît pour l'instant deux représentants, Pandoravirus dulcis et Pandoravirus salinus, sont les plus grands virus connus à ce jour, dans le sens génomique du terme : ces virus possèdent une chaîne d'Adn comprenant entre 1,9 et 2,5 millions de paires de bases : deux fois plus que les autres virus géants tels que les Mimiviridae et Megaviridae, et même plus important que Pithovirus sibericum, qui détient pourtant le record des virus en terme de taille, étant 50% plus gros que les Pandoraviridae.

une amibe infectée
Les Pandoraviridae sont en quelque sorte les parents pauvres du monde des virus géants, constituant une famille à part entière très différente, du point de vue de la structure et du génome, des autres virus géants, relativement similaires entre eux. Pandoravirus salinus et Pandoravirus dulcis ont pourtant été retrouvé à des endroits très différents, le premier, dans l'eau de mer de la côte du Chili, le second, dans une mare d'eau douce à Melbourne, Australie, indiquant que ce type de virus géant a peut-être un habitat très étendu. Pourquoi ne l'avait-on pas découvert auparavant? parce qu'il semble, comme les autres virus géants, infecter préférentiellement les amibes, ces êtres unicellulaires si petits qu'on n'y prêtait que peu d'attention jusque récemment.

Découvert en 2013 par Chantal Abergel et Jean-Michel Claverie, les pandoravirus ont pourtant la propriété tout à fait surprenante de posséder un génome comportant 1,9 (pour dulcis) et 2,5 (salinus) paires de bases, avec un nombre de gènes là encore, très différent des autres virus géants (de l'ordre de seulement 7% de gènes déjà connus auparavant), et une complexité génomique qui l'approche de certains parasites procaryotes. Il a été suggéré qu'il pourrait s'agir d'un chaînon entre les virus et le domaine du vivant, ou encore, d'une branche inconnue de l'arbre des espèces.