jeudi 11 septembre 2014

Le plus grand lac de sel



S'il n'est pas à proprement parler un véritable lac, puisque quasi totalement asséché, le Salar de Uyuni est le plus grand désert de sel que présente notre planète, emmagasinant 64 milliards de tonnes de sel sur une surface de 10582 km². Le Salar de Uyuni détient en outre d'autres records associés : lorsqu'il est inondé, il devient le plus grand miroir du monde, et c'est également la plus importante réserve terrestre de lithium.

Il y'a plus de 30 000 ans, au sud-ouest de l'actuelle Bolivie, près de la Cordillère des Andes, l'immense lac Tauca commença à s'évaporer pour donner naissance à de nombreuses étendues d'eau plus petites. 

De quoi faire des bretzels jusqu'à dans 3 milliards d'années
Lorsque ces étendues étaient entourées par le relief, l'eau ne pouvait alors s'en échapper que par l'évaporation, laissant derrière elle les éléments lourds et résidus salins. La plus grande de ces étendues enfermées devint le grand lac de sel Salar de Uyuni : les pluies n'étant pas suffisamment abondantes, l'eau s'évapora sans parvenir à se renouveler. Une croûte de plusieurs dizaines de cm d'épaisseur de sel se forma sur les milliers de km² que compte l'actuel Salar de Uyuni, croûte qui recouvre une véritable mer de sel : une solution totalement saturée qui n'a plus grand chose à voir avec les eaux plus douces d'antan.



Jupes déconseillées en saison des pluies
10 582 km² de cette couche de lithium, de magnésium, de sodium, couvre désormais une partie tout aussi grande des plateaux d'Ororu et Potosi, à 3656 mètres d'altitude. Le Salar de Uyuni est tout simplement la plus grande réserve terrestre de sel de la planète, avec, pour particularité, d'être étonnamment fournie en lithium, ce métal cher aux batteries de nos portables. Le désert de sel représente en fait à lui seul, le tiers de la réserve connue de cet élément.

Et lorsque vient la saison des pluies, et que le désert se transforme en lac, la salinité de l'eau et la couche sous-jacente le rendent si réflecteur qu'il devient le plus grand miroir de la planète. Il est si plat et calme qu'il constitue la meilleure opportunité pour le calibrage des satellites, 5 fois plus efficace par rapport à une étendue d'eau classique (mer, autre lac).


Pour en savoir plus :