mardi 16 septembre 2014

Le pet le plus long de l'histoire



En Grande Bretagne, Terre, s'il en est, de la bien bien-pensance et néanmoins de l'humour fin, un homme a acquis sa renommée sur la profondeur et la qualité sonore de ces effluves intestinales. Mister Methane, comme son nom l'indique, et un super Zéro masqué dont la particularité semble être un contrôle sphingtérien des plus aboutis, ce qu'il démontre en réalisant divers œuvres musicales nauséabondes, et accessoirement, une vidéo dans laquelle il réalise le record du plus long pet du monde.

C'est habituellement aux USA ou au Japon, puisque c'est souvent par là bas que l'on assiste aux plus extraordinaires - et parfois pathétiques - démonstrations de talents novateurs, que l'on pourrait rencontrer tel génie. Il n'en est point, il est britannique : Mister Methane (respectons l'anonymat affiché par son masque, qui prouve qu'il lui reste encore quelque dignité) est un expert dans l'art de la flatulence contrôlée (comme l'indique son site, un "Performing Flatulist". Un pétomane professionnel, quoi.). Et quand on dit expert, il faut le voir pour le croire : l'homme est capable d'éjecter ses vents avec une force suffisante pour souffler les bougies d'un gâteau d'anniversaire. Il peut tout aussi bien s'assister d'une sarbacane dont il colle un bout dans son ***, pour dégommer un ballon de baudruche à la force et au souffle de son super-pouvoir. Il est enfin également capable d'utiliser ses miasmes comme instruments sonores, et d'entonner des airs musicaux, tel qu'une version édulcorée du célèbre Beau Danube Bleu de Strauss.

Bien sûr, s'ils veulent être admirés, tous ces exploits nécessitent d'être réalisés en plein air ou dans une salle suffisamment ventilée, au risque d'agresser les sens des spectateurs. On aurait pu croire le quidam masqué cantonné à l'anonymat le plus complet, affublé d'un talent si inutile et légèrement vulgaire. Néanmoins, Mr Méthane aura pu se faire connaître en arrivant en demi-finale du Britain's got Talent, perdant de peu contre un chien qui danse, mais acquérant une renommée qu'il renouvelle en réalisant un record incongru - dégoûtant, pourrait-on dire - le record du plus long pet de l'histoire. Et bon sang, on sent (sans mauvais jeu de mots) qu'il sait serrer les fesses et faire durer le plaisir. 59 secondes de relâchement sans interruption (et sans tâches et ou éjection quelconque). Bon, c'est un record, certes, ce qui est sûr, c'est qu'il ne manque pas d'air et qu'il en a dans le ventre.



Pour en savoir plus :