jeudi 11 septembre 2014

L'animal le plus rapide par rapport à sa taille



Alors que l'on sait tous bien que l'animal terrestre le plus rapide, en valeur absolue, est le guépard, la vitesse relative à la taille présente plusieurs prétendants au titre du record de vitesse. Depuis 2014, ce titre a été ravi, par... un acarien, capable de courir à 322 fois la taille de son corps par seconde. Un homme capable d'une telle prouesse approcherait mach 2!

ci-contre : P. macropalpsis, également nommé acari rapidus incredibili.

Ce petit parasite de quelques millimètres, Paratarsotomus macropalpis, est capable d'accélérations et de décélérations prodigieuses (en moyenne, 7,2 m/s-2, et -10,1 m/s-2). Ils est surtout capable de dépasser le mètre par seconde, ce qui, comparativement à sa taille, en fait le plus rapide des animaux terrestres connus. Les anciens records officiels ou officieux s'avèrent 2 fois moins rapides[1], avec, par exemple, le coléoptère Cincidella eburneola, capable de parcourir jusqu'à 177 fois sa taille en une seconde, ou  la petite fourmi argentée du désert, Cataglyphis bombycina, qui serait capable de produire un bang supersonique si elle avait taille humaine. Pour comparaison avec le fameux guépard, celui-ci n'est guère capable de parcourir en une seconde, que 16 ou 17 fois sa taille.

Paratarsotomus macropalpis et un arthropode, de la classe des arachnides (comprenant notamment scorpions et araignées), il possède par conséquent 4 paires de puissantes et longues pattes (de longueur supérieure à celle de son corps) grâce auxquelles il amorce des accélérations incroyables allant aisément jusqu'à 1 g (l'accélération de la pesanteur à la surface de la Terre), et vire en épingle  ou freine de manière plus spectaculaire encore. C'est un acarien endémique de la Californie du Sud dont la fréquence de course est elle même tout à fait surprenante : à chaque seconde, chaque patte s'élève et retombe sur le sol près de 135 fois!

Pour en savoir plus :
[1] L'insecte coureur le plus rapide de la planète. Records d'insectes
Rubin S. et al (2014). "Exceptional locomotory performance in Paratarsotomus macropalpis mites", Faseb Journal.