vendredi 28 mars 2014

Les premiers chiens de l'espace



La célèbre Laïka a acquis sa renommée en effectuant le premier vol spatial habité dans l'espace. Elle est ainsi le tout premier être vivant envoyé par les hommes dans la conquête du cosmos, voyage qu'elle effectua les 2 et 3 novembre 1957. Malheureusement, elle ne fut pas le premier être vivant ramené sain et sauf sur Terre depuis l'espace...

C'était la politique en URSS à l'époque : il fallait impressionner les américains et envoyer un être vivant dans l'espace le plus rapidement possible. Comme le rapatriement posait encore problème, mieux valaient envoyer quelqu'un, sachant d'avance qu'il ne reviendrait pas vivant. Les scientifiques de ce projet avaient d'ailleurs prévu une ration de nourriture empoisonnée pour euthanasier la chienne... C'est malheureusement le calme de Laïka qui lui a permis d'être sélectionnée - puisqu'un chien calme poserait moins de problèmes aux instruments de bords, et aurait plus de chances de survivre plus longtemps au stress.

Laïka fut donc envoyée le soir du 2 novembre 1957 dans l'espace, et placée en orbite. Cependant, son vaisseau construit à la hâte commença à subir les prévisibles avaries, dont la déchirure d'une partie de l'isolation thermique.

Après quelques heures de souffrance due à la température de plus en plus élevée, Laïka est probablement partie vers d'autres cieux - que l'on espère meilleurs - en raison de déshydratation - due à une défaillance technique dans la régulation de la température. Elle est ainsi devenue, bien malgré elle, le premier être vivant de la planète Terre, mort dans l'espace. Son astronef retomba sur Terre pour se consumer dans l'atmosphère le 14 avril 1958.

Bon, d'habitude, ici, on rigole de tout mais là, non, c'est quand même un peu dégueulasse, tout ça.

Le record du plus long voyage canin revient quant à lui à Veterok (Ветерок, "Petite brise") et Ugolyok (Уголёк, "Braise"), lesquels ont décollé le 22 février, 1966 à bord de Cosmos 110, et sont restés 22 jours en orbite avant d'atterrir le 16 mars. Ce vol spatial ne fut pas égalé par l'être humain avant Skylab 2, en 1974, et reste encore aujourd'hui le plus long vol spatial canin. Bon alors eux, ils sont revenus vivants. Mais ils n'avaient quand même rien demandé.