vendredi 28 mars 2014

Le voyage le plus éloigné dans l'espace : le voyage du "Houston, nous avons un problème"



Les cosmonautes Jim Lovell, Fred Haise et Jack Swigert sont les hommes qui se sont le plus éloignés de la Terre, à 400 171 km (254 km plus loin que le Lune). Ils détiennent également le record de la phrase spatiale, après celle de Neil Armstrong, la plus célèbre et répétée de l'histoire de l'humanité : "Houston, nous avons eu un... problèèèèème".

L'histoire de leur voyage est particulièrement mouvementée. Dès le départ, un problème survient : le pilote du module de commande, Ken Mattingly, pris d'une rougeole venue d'on-ne-sait-où, est cloué au sol. Jack Swigert le remplacera. Rebelote au lancement : l'un des cinq moteurs du second étage prend des vacances et refuse de se lancer. Apollo 13 atteint néanmoins l'espace et la mission peut commencer, direction la Lune.

La mission se déroule à peu près correctement pendant l'aller, mais le second jour de mission, a lieu le moment-clé restera dans l'histoire : le 14 avril à 3h07, le réservoir d'oxygène N°2 explose alors que les spationautes sont à plus de 320 000 km de la Terre. La mission d’alunissage est annulée, et vient le moment des réparations façon Mac Gyver. Heureusement, l'ingéniosité de l'équipe dans l'appareil et au sol permettront le rapatriement, sains et saufs, des astronautes. 

C'est à l'occasion de cette explosion que le contact est momentanément rompu et que, lorsque celui-ci revient, Jack Swigert explique à l'équipe au sol : "Houston, nous avons eu un problème". La phrase a été changée pour le cinéma et la culture populaire en Houston, nous avons un problème - parce que la vraie phrase suggérait que le problème était déjà résolu - ce qui ruine l'effet dramatique, bien entendu.

Le retour s'est plutôt correctement passé, étant donné les circonstances, si ce n'est que le rationnement de l'eau causa une infection urinaire à Fred Haise, qui arriva à Terre avec de la fièvre. Il est donc le premier homme qui a réussi à tomber malade dans l'espace (si l'on excepte le mal de l'espace).

La vraie phrase : Houston, we have had a problem. Mp3 Nasa