mercredi 5 mars 2014

L'élément naturel le plus instable



L'élément naturel le plus instable est le francium, de numéro atomique 87 : la demi-vie de son isotope le plus stable, 223Fr n'excède pas 22 minutes! C'est également le second élément le plus rare après l'astate : à l'état naturel et à un moment donné, on estime qu'il n'existe qu'une trentaine de grammes de francium sur toute la surface de la planète.

Ainsi nommé en référence à la France par Marguerite Perey, qui le découvrit en 1939, le Francium est le dernier élément naturel que l'on ait découvert, les suivants étant créés artificiellement. Il faut noter que parmi ces éléments artificiels, on trouve des éléments encore moins stables, tels que le seaborgium (demi-vie de 30 secondes seulement pour son isotope le plus stable!). Le francium se désintègre spontanément en radium, en radon ou en astate, ce dernier étant également très instable. Le francium est également l’élément le moins électronégatif (0,7 sur l'échelle de Pauling), il a donc un pouvoir ionisant très faible.